Texte du Maine Libre  15 novembre 2007

       

Chamoro expose son univers hors norme.

Figuratives, ses pièces n'en sont pas pour autant réalistes.
 
Elles relèvent plutôt de l'ordre du rêve d'enfant ou d' une poésie chamanique ou l'humour est hallucinatoire.

Ses personnages aux couleurs chatoyantes et contrastées semblent venus de galaxies lointaines ou la matière est informelle.


Leurs grands yeux ronds et ingénus, dignes des plus pures bandes dessinées style "gros pif" semblent être des reflets magiques de notre regard, fasciné devant cette généreuse excentricité.

 


( exposition personnelle-centre culturel de Sablé sur Sarthe )